Catégorie : Ecrits Page 2 of 3

Haïku de la nuit 17

Le soleil brûlant

Chasse les dernières pluies

En rêves lointains

Haïku de la nuit 16

Nul besoin d’effort

Poussent dans le composteur

Melons et tomates

Ou presque, une invasion d’acariens (ou Tetranychus urticae) a décidé de mettre à mal mes tomates surprises.

Oh les jolies toiles…

Je vais prendre des parts dans une usine de savon noir, qui pour le moment permet de limiter la casse.

Haïku de la nuit 15

L’âme morcelée

Tombe sur le carrelage

En éclats coupants

Haïku de la nuit 14

Les femmes non crues

Puis le silence des mortes

Hurle dans les rues

Haïku de la nuit 13

Sous le ciel d’été

Les étoiles piquent la nuit

De rêves lointains

Haïku de la nuit 12

Pourquoi tant de haine ?

Nous sommes pourtant si belles

Corps au naturel

Haïku de la nuit 11

L’orage d’été

Tonne de mille colères

Face à l’injustice

Hier a eu lieu une manifestation en hommage au meurtre de George Floyd par un policier le 25 mai dernier, à toutes les victimes de violences policière et racistes.

Ce qui se passe là-bas se passe aussi ici.

Haïku de la nuit 10

Je serre le poing

Le temps coule entre mes doigts

Et devient rivière

Haïku de la nuit 9

Le sommeil s’enfuit

Complice avec la nuit noire

Où sont les étoiles ?

Haïku de la nuit 8

Sous la pluie d’obus

Louise joue un air d’orgue :

La danse des bombes

Ce poème fait référence à un passage du livre “La Commune” écrit par Louise Michel d’une belle plume romantique.

Page 2 of 3

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén