Étiquette : violence

Questions trans : Femmes, utérus et lieux non mixtes

Ça faisait longtemps que je souhaitais mettre à plat les questions liées aux femmes trans qui agitent les mouvements féministes. Je publie mes réflexions que j’espère pourront être utiles à d’autres pour comprendre la controverse.

Un premier article a posé les définitions, car c’est important de sortir de l’équivoque des mots.

Un deuxième (celui-ci ;)) revient sur la première tribune et certains de leurs arguments.

Un troisième reviendra sur les inquiétudes de certaines féministes radicales vis à vis du mouvement queer/trans.

J’aimerai revenir sur certains points abordés par la tribune « Trans : suffit-il de s’autoproclamer femme pour pouvoir exiger d’être considéré comme telle ? ».

  1. Les femmes sont-elles des êtres humains femelles ?
  2. L’exploitation des femmes est-elle liée à la biologie ?
  3. Le fait d’être femme correspond-il une réalité physiologique ?
  4. Impacts du droit des femmes trans sur les mesures correctives
  5. Ouvrir les lieux non-mixtes des femmes aux femmes trans abaisseraient la sécurité de ces lieux ?

Haïku de la nuit 4

Enfermée chez moi

Les oiseaux touchent le ciel

Du bout de leurs ailes

Deuxième semaine de confinement.

Mon sexe n’est pas un service

Ce qui suit est un billet d’humeur qui me trottait en tête après l’écoute de l’interview de Virginie Despentes dans le (par ailleurs) très bon podcast « Les couilles sur la table » de Victoire Tuaillon. Il va parler de système prostitutionnel, de viol et de révolution féministe.

En finir avec le mythe de l’agresseur inconnu

Lorsque, parfois, on essaye d’imaginer à quoi ressemble un « agresseur sexuel type » (il n’existe pas), on pense à quelqu’un d’inconnu, d’étranger, armé. Vous savez-quoi ? Pour l’immense majorité des cas, c’est tout le contraire.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén