Étiquette : manifestation

Sur le terrorisme patriarcal, partie 2

L’article original étant beaucoup un poil long, je l’ai scindé en deux parties. La première partie se trouve ici.

Les images illustrant cet article sont des pancartes vue lors d’un rassemblement contre les violences sexistes et sexuelles.

Attention : cet article aborde les thématiques de violences sexistes et sexuelles, notamment sur mineur·e·s.

J’en profite pour rappeler trois numéros à connaître absolument, que je peux appeler si je suis en danger ou en risque de l’être, ou si je connais une personne en danger :

  • 3919 : pour trouver écoute et soutien pour toute femme victime de violences
  • 0 800 05 95 95 : pour trouver écoute et soutien dans les démarches suite à un viol ou une tentative de viol
  • 119 : lorsqu’un enfant est en danger ou en risque de l’être

Des actes commis par des hommes

La majorité de ces violences sexuelles sont commises par des hommes (de 95 à 99% selon le cadre). Si une femme sur cinq est victime d’agression ou de crime sexuelle, quelle est la proportion d’hommes agresseurs ?

“Éduquez vos fils. 1 femme sur 5 victimes de violences sexuelles. Combien d’hommes agresseurs ?”

Sur le terrorisme patriarcal, partie 1

L’article original étant beaucoup un poil long, je l’ai scindé en deux parties. La deuxième partie sera publié la semaine prochaine.

Les images illustrant cet article sont des pancartes vue lors d’un rassemblement contre les violences sexistes et sexuelles.

Attention : cet article aborde les thématiques de violences sexistes et sexuelles, notamment sur mineur·e·s.

J’en profite pour rappeler trois numéros à connaître absolument, que je peux appeler si je suis en danger ou en risque de l’être, ou si je connais une personne en danger :

  • 3919 : pour trouver écoute et soutien pour toute femme victime de violences
  • 0 800 05 95 95 : pour trouver écoute et soutien dans les démarches suite à un viol ou une tentative de viol
  • 119 : lorsqu’un enfant est en danger ou en risque de l’être

J’avoue avoir eu envie de mettre aux oubliettes cet article. Le glisser dans la corbeille de mon bureau virtuel. La période est assez déprimante pour ne pas vouloir en ajouter, entre le confinement, les attentats, la précarité en embuscade pour beaucoup, l’incompétence crasse de notre gouvernement, les lois autoritaires et la luminosité naturelle qui diminue.

Mais voilà, j’ai une question qui tourne et tourne dans ma tête : pourquoi personne, hors du monde féministe, ne s’indigne contre la terreur imposée aux femmes par la classe des hommes ?

Cette terreur massive qui fait plus d’une centaine de mortes par an et qui marque toutes les femmes dans leur chair.

“Pardon de déranger mais on nous viole”

Ensauvagement

Je m’ensauvage

Manif’ en musique

C’est bientôt la rentrée. Des odeurs de cahiers neufs et de colère flottent dans les airs.

Alors, en attendant d’avoir une sono pour moi toute seule (et faire un karaoké géant de Sexy Sushi \0/), j’ai mis sur Peertube un début de playlist spécial manif’.

Haïku de la nuit 7

Églantine rouge

Dans le bouquet de muguets

Sang de nos ainé·e·s

Bonne journée des travailleuses et travailleurs, que vous fassiez du travail payé et/ou gratuit ! Et tiens, même si vous ne travaillez pas, que vous soyez privé·e·s d’emploi ou par choix.

En grève jusqu’à la retraite

Cette année commence sur les chapeaux de roues. Une impression de dernier combat avant la fin du monde flotte dans l’air. Vous sentez le piquant des lacrymogènes ?

La lutte contre la réforme des retraites cristallise toutes les autres luttes. La réforme du chômage, mettant dans la merde plus de 710 000 personnes est passée et celle sur la sécurité sociale est en embuscade derrière. On va droit dans le mur, et notre gouvernement choisit de rendre plus pauvres les pauvres plutôt que de faire payer profiteurs, pollueurs, exploiteurs. Normal, on va pas se fâcher contre les copains-copines, non plus ?

Bilan 1 : La lutte continue

Le mois de décembre est le mois du bilan. La mélancolie douce de l’automne s’efface, les dernières feuilles lumineuses tombent et le soleil – quand il apparaît – disparaît derrière les immeubles avant d’avoir eu le temps de sortir le bout de son nez.

Oui, le mois de décembre est le mois du bilan. A faire avec un bon thé chaud et un plaid. Je vais d’ailleurs de ce pas relancer la bouilloire.

Cette année a été une année mouvementée par plusieurs aspects. Le bilan se fera donc en plusieurs parties. Voici la première axée sur le côté militant.

Petits conseils pour être tranquille en manifestation

Ce qui suit sont des conseils basiques sur l’avant, le pendant et l’après manifestation.
Ces conseils sont bien sûr adaptables selon les situations !

J’en profite pour remercier tous les collectifs anti-repressions qui font un boulot de dingue, pour que nous puissions toujours et encore conserver notre droit à manifester sans être réprimé-e.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén